À la table des tyrans

Christian Roudaut

Sélection Prix Anthony Rowley Histoire et Gastronomie

Du végétarisme fantasque d’Hitler aux pièges dinatoires de Staline, de la nourriture « révolutionnaire » de Mao à l’hygiénisme de Ceausescu, des banquets impériaux de Bokassa aux dîners arrosés de Saddam, ce livre raconte les manies alimentaires des tyrans. Miroir du totalitarisme, l’assiette des dictateurs reflète leur soif de pouvoir absolu mais aussi leurs angoisses souvent enracinées dans l’enfance. Cet ouvrage très documenté nous plonge dans l’atmosphère menaçante, et parfois tragicomique, de la table des tyrans. Les plats et les décors changent mais la peur figure toujours au menu…

Couverture A la table des tyrans

Éditions Flammarion

« Christian Roudaut nous invite à la table d’hôtes peu fréquentables, racontant leurs tocades alimentaires, mais aussi les rituels qui entouraient leurs repas, risibles ou mortels. Et rappelant qu’une assiette, même sale, est un sacré miroir. »

Le Canard enchainé, Sorj Chalandon

« La diététique de la déraison politique. »

L’Obs, Laurent Lemire

« D’une plume alerte, documentée et avec le sens de la formule, le joumaliste-auteur- réalisateur, passe à la moulinette les tables et les habitudes de six des plus grands despotes criminels du XXe siècle sur fond d’absolutisme, de mégalomanie, de paranoïa.  »

Les Echos, Claude Vincent

« Christian Roudaut revisite l’aphorisme célèbre de Brillat-Savarin, pour nous raconter le destin de Staline, Mao, Bokassa, Hitler, et quelques autres encore, au travers de leurs habitudes alimentaires. »

Vanity Fair, Pierrick Geais

« Des explications passionnantes sur les dessous de la diplomatie de la table.  »

Fémitude

« Dans son livre À la table des tyrans, Christian Roudaut analyse les assiettes du totalitarisme. »

La France Agricole, Rosanne Aries

« La table du despote est par définition hors norme; elle
reflète ses terreurs et ses mépris, un ego alimentaire boursouflé et paranoïaque. »

Le Nouvelliste Suisse, Georges Rota

« La soif de pouvoir de ces tyrans se lisait aussi dans leurs assiettes. Avec un plat qu’ils servaient à volonté : la trouille ! »

Le Parisien

« Voilà un livre qui se dévore, construit avec le souci du détail historique et le sens de l’enquête journalistique. »

Valeurs Actuelles

« Un essai passionnant. »

La Nouvelle République, Christophe Colinet

« Christian Roudaut s’est assis à la table de l’Histoire pour en croquer des tranches par
le menu. »

La Montagne, Sophie Leclanché

« C’est parfois tout le système diplomatique qui tient dans un diner, c’est très profond. »

Histoire, Historiquement Show, Nicolas Carreau

« Mao Zedong raffolait du piment et du poivre et se méfiait des saveurs suaves. »

Terre de Vins
I
France Inter

« Un Jour dans le monde », Fabienne Sintes

I
Europe1

« Historiquement vôtre », Clémentine Portier-Kaltenbach

FRANCE INFO

« Alors, on pense! », Patrice Romedenne

Arte

Julien Welter

BFMTV

« BFMTV vous répond », Roselyne Dubois

FRANCE 5

« C à vous », Anne-Élisabeth Lemoine

TV5MONDE, Silvia Garcia

« Aussi étonnant que passionnant »

France 2, « 20h30, le dimanche », Thomas Sotto

« C’est passionnant ! Mettez-vous à la table des tyrans vous ne le regretterez pas »

Sud Radio, Bercoff dans tous ses états, André Bercoff
RTL soir, Thomas Sotto