des indépendants de l’édition au service des textes

Nouveautés

Couverture La grâce

Prix de Flore 2020

Sélection prix Maison rouge

Couverture La grâce

Finaliste prix Interallié

Sélection prix des Deux Magots

Sélection prix Maison rouge

Prix de Flore 2020

« C'est le grand livre de la rentrée, le plus émouvant, le plus personnel, le plus culotté, à la hauteur du Très-Haut. »
Le Figaro Magazine, Frédéric Beigbeder

« C'est le grand livre de la rentrée, le plus émouvant, le plus personnel, le plus culotté, à la hauteur du Très-Haut. »
Le Figaro Magazine, Frédéric Beigbeder

« Un roman bouleversant qui parle de nos fragilités existentielles. »
Le Pèlerin, Léa Salamé

« Thibault de Montaigu compose ici, de façon virtuose, un récit délicat et émouvant. »
Têtu, Guillaume Perilhou

« Avec une plume sensible, parfois violente, jamais complaisante, Thibault de Montaigu emmène sur un chemin de foi déroutant, ardu. »
La Croix, Isabelle de Gaulmyn

« Si Montaigu parle du plus vieux mystère du monde, il le fait de manière moderne en mêlant autofiction, enquête et essai. Difficile de ne pas être sensible à un tel texte. »
L'Express, Louis-Henri de La Rochefoucauld

Finaliste prix Interallié

Sélection prix des Deux Magots

« C'est le grand livre de la rentrée, le plus émouvant, le plus personnel, le plus culotté, à la hauteur du Très-Haut. »
Le Figaro Magazine, Frédéric Beigbeder

Couverture Sous couverture
Couverture Sous couverture

« L’éditrice Emmanuelle Collas signe Sous couverture, un premier roman dont le suspense dissimule un récit de l’angoisse amoureuse. »
Le Monde des Livres, Florence Bouchy

« Un thriller amoureux et géopolitique aussi captivant que touchant. »
Le Figaro Magazine, Christine Authier

« On retrouve dans ce premier roman, traversé par les bouleversements géopolitiques récents, son énergie communcative et sa passion pour une région dévastée par la guerre. »
L'Humanité, Sophie Joubert

« L’éditrice Emmanuelle Collas signe «Sous couverture», un premier roman dont le suspense dissimule un récit de l’angoisse amoureuse. »
Le Monde des Livres, Florence Bouchy

« Un thriller amoureux et géopolitique aussi captivant que touchant. »
Le Figaro Magazine, Christine Authier

« On retrouve dans ce premier roman, traversé par les bouleversements géopolitiques récents, son énergie communcative et sa passion pour une région dévastée par la guerre. »
L'Humanité, Sophie Joubert

Couverture Zone d'éducation privilégiée
Couverture Zone d'éducation privilégiée

« Il n’y a plus d’école où enseigner est facile. »
Le Figaro.fr, tribune par Christophe Desmurger

« Une comédie réjouissante et satirique sur le monde de l'Éducation nationale. »
Causette, Lauren Malka

« Nous retrouvons Christophe Desmurger tendrement drôle dans ses portraits. »
LIRE-Le Magazine littéraire, Simon Bentolila

« Desmurger confère un ca­ractère littéraire à ce car­net de bord fictif d’un ins­tit des beaux quartiers. »
Le Pays roannais, Pierre-Olivier Vérot

« Direct et sensible, ce journal de bord d’une année, offre une vraie photo de classe, et permet de mieux comprendre, sans ennui, le fonctionnement du système scolaire. »
Le Progrès, Muriel Morin

« Il n’y a plus d’école où enseigner est facile. »
Le Figaro.fr, tribune par Christophe Desmurger

« Une comédie réjouissante et satirique sur le monde de l'Éducation nationale. »
Causette, Lauren Malka

« Nous retrouvons Christophe Desmurger tendrement drôle dans ses portraits. »
LIRE-Le Magazine littéraire, Simon Bentolila

Couverture Rumeurs d'Amérique
Couverture Rumeurs d'Amérique

« Son autobiographie américaine, enfin, on l'attendait ! »
La grande librairie, François Busnel

« Un passionnant carnet de bord. »
L'Obs, Didier Jacob

« Alain Mabanckou nous livre enfin son autobiographie américaine à sauts et à gambades. »
Entretien Le Point, Valérie Marin La Meslée et Christophe Ono-dit-Biot

« Alain Mabanckou est par excellence l'écrivain monde. »
Le Figaro littéraire, Mohammed Aissaoui

« Alain Mabanckou refuse d'être cantonné à la dénonciation du racisme ou du colonialisme. Son nouveau livre, l'optimiste Rumeurs d'Amérique en témoigne. »
Le Monde, Gladys Marivat

« Mabanckou confronte l'Amérique à son identité d'homme noir, à la fois africain et français. »
Entretien Libération, Catherine Calvet

« Son autobiographie américaine, enfin, on l'attendait ! »
La grande librairie, François Busnel

« Alain Mabanckou nous livre enfin son autobiographie américaine à sauts et à gambades. »
Entretien Le Point, Valérie Marin La Meslée et Christophe Ono-dit-Biot

Couverture Le Fumoir
Couverture Le Fumoir

Sélection Prix de Flore
Sélection Prix Wepler
Finaliste Prix L'Impromptu du Premier roman

« C'est un livre féroce. Courageux. Que j'ai lu d'une traite. »
Sarah Chiche, auteur de Saturne, Seuil

« Un récit poignant. »
Le Monde des Livres, Macha Séry

« Un récit glaçant, un livre révolté. »
L’Obs, Jérôme Garcin

« Rageur, tonique, percutant. »
Le Point, Sophie Pujas

« Le Fumoir, livre maîtrisé et glaçant. »
ELLE, Sandrine Mariette

« Un livre édifiant, terrifiant, passionnant. »
 Le Magazine de la santé, Marina Carrère d'Encausse

Sélection Prix de Flore
Sélection Prix Wepler
Finaliste Prix L'Impromptu du Premier roman

« Un récit poignant. »
Le Monde des Livres, Macha Séry

« Le Fumoir, livre maîtrisé et glaçant. »
ELLE, Sandrine Mariette

« Un récit glaçant, un livre révolté. »
L’Obs, Jérôme Garcin

« Rageur, tonique, percutant. »
Le Point, Sophie Pujas

Couverture Le bruit de la mer

Sélection prix littéraire de la Porte Dorée

« Absolument remarquable. »
La grande librairie, François Busnel

« Un roman bouleversant. »
Technikart

Couverture La discrétion

Sélection prix littéraire
de la Porte Dorée

« Absolument remarquable. »
La grande librairie, François Busnel

« Le nouveau roman de Faïza Guène mérite tous les prix. »
France Info TV, Patricia Loison

« Un grand roman à ne pas manquer ou le portrait d’une femme hors du commun, passée de l’Algérie coloniale à Aubervilliers. »
RFI, Tirthankar Chanda

« Un roman bouleversant. »
Technikart

« Remarquable de justesse. »
L'Obs, Grégoire Leménager

« Une langue gouailleuse et élégante, un regard acéré. »
Le Parisien, Hubert Artus

Couverture Chienne
Couverture Chienne
Prix Sade 2020

« Un récit dont les ellipses en disent autant que les souvenirs de terrible maltraitances. Sans trace d’un quelconque exhibitionnisme, cette autofiction parle surtout de survie. »
L'Obs, Amandine Schmitt

« Marie-Pier Lafontaine raconte, dans une langue d’une puissance inouïe, ce que le patriarcat et la misogynie millénaire peuvent produire de pire. »
Causette, Sarah Gandillot

« Des phrases sèches et brutales, des pages qui se résument parfois à quelques mots, des pensées fulgurantes. »
Lire Le Magazine littéraire, Camille-Élise Chuquet et Baptiste Liger

« Marie-Pier Lafontaine transmute l’horreur en une autofiction sidérante de courage, de la littérature portée à incandescence. »
L'alsace, Jacques Lindecker

Sélection Prix Sade

« Un récit dont les ellipses en disent autant que les souvenirs de terrible maltraitances. Sans trace d’un quelconque exhibitionnisme, cette autofiction parle surtout de survie. »
L'Obs, Amandine Schmitt

« Marie-Pier Lafontaine raconte, dans une langue d’une puissance inouïe, ce que le patriarcat et la misogynie millénaire peuvent produire de pire. »
Causette, Sarah Gandillot

previous arrow
next arrow
Slider

Elisabeth SAMAMA

Éditrice

Tiffany Meyer

Attachée de presse

Philippe Lakits

Graphiste

© Scorpion Dagger
Des auteurs au service des auteurs

Des auteurs talentueux et reconnus s’associent à l’agence afin de proposer un accompagnement littéraire. Aguerris à l’exercice, véritables script doctors de la littérature, ils mettent leur expérience et leurs compétences au service des manuscrits.
Parce que le travail sur un texte est souvent long, solitaire, laborieux, il arrive un moment où tout auteur a besoin d’un regard extérieur, d’une lecture sensible, de conseils précis.