Châteaux de sable

Louis-Henri de La Rochefoucauld

Sélection Prix Maison Rouge 2021
Sélection Prix Renaudot 2021

Quand on n’a plus de château à transmettre, on peut au moins tenter d’aménager pour ses enfants une mémoire habitable.

Tour à tour mélancolique et drolatique, ce roman met en scène un héritier de la noblesse d’épée qui ne sait plus à quel saint se vouer. Jeune père un peu paumé, précaire dans la presse, le narrateur travaille dans un monde en voie d’extinction. Rien de grave : venant de la famille qui a eu le plus de victimes sous la Révolution, il a appris le détachement. Trop déphasé pour avoir une conviction politique, il n’est pas royaliste, mais ne croit pas non plus au mythe d’une France née avec la Révolution… Jusqu’au jour où Louis XVI lui apparaît ! Et s’il s’amusait à réhabiliter ce grand dadais mal-aimé, émouvant malgré lui ?

Couverture Les châteaux de sable

Éditions Robert Laffont

« Cette promenade dans le temps dégage un charme fou. »

Le Figaro Magazine, Frédéric Beigbeder

« Il y a dans ce livre de l’imagination, de l’intelligence, des situations, des personnages réels et des créatures rêvées qui défilent dans un enivrant tourbillon. »

Le Figaro, Sébastien Lapaque

« Louis-Henri de La Rochefoucauld revient aux racines de son arbre généalogique avec un humour souvent caustique et un style enlevé. »

LH Le Mag, Jean-Claude Perrier

« Une fantaisie romanesque et historique pleine d’allant et de mélancolie. »

L’Incorrect, Bernard Quiriny

« À lire en attendant de passer sous la guillotine. »

Technikart, Jacques Braunstein

« La réhabilitation d’un Louis XVI poétique et émouvant. »

Actualitté

« Un tres beau roman sur la France d’hier et d’aujourd’hui, sur la condition tragi-comique d’un aristocrate inadapté et rêveur »

Valeurs Actuelles, Olivier Maulin

« Une plume caustique et mélancolique. »

Avantages, N.S.

« Un roman qui mérite le détour. »

Lire Magazine, Bernard Quiriny

« Une émouvante méditation sur la transmission dans un roman pétillant comme du champagne. »

L’Express, Thomas Malher

« Un héritier de la vieille noblesse d’épée s’interroge sur l’âme du pays. »

LH Spécial

« Louis XVI au XXIe siècle, ou la quête d’un monde habitable. »

Famillechretienne.fr, J.S-C

« Un roman singulier, plein d’autodérision et
mélancolique. »

CNEWS, L’heure des livres, Anne Fulda