Le bruit de la mer

Franck Maubert

Sélection Prix Le Pèlerin section « En chemin »

Il y a quelque chose d’archaïque à suivre la découpe des côtes. Et sans doute quelque chose d’absurde dans ma course. Incapable de dire à Pierre qu’il est la cause de ce voyage, je vais à la rencontre d’autres solitudes, sous l’hypnose de la mer, de Bray-Dunes à l’Ile aux Faisans.

Pendant l’arrière-saison, Franck Maubert a parcouru les côtes de l’Ouest. Le Bruit de la mer est le récit de ce voyage.

Éditions Flammarion

« Il ne faut pas avoir peur de dire la même vérité que d’autres : l’essentiel étant de la dire mieux qu’eux »

Le Figaro Magazine, Frédéric Beigbeder

« C’est une promenade pleine de jolies rencontres et de découvertes érudites. »

Libération, Frédérique Roussel

« Il fait froid, il pleut, les stations balnéaires sont désertes. Mais justement : cette ambiance incongrue donne au texte un charme las, une beauté déprimée, vaguement sarcastique. »

L’Opinion, Bernard Quiriny

« Ces randonnées offrent au lecteur confiné le privilège de longer le littoral en compagnie de deux amis que même la mort n’a pas séparés. »

L’Obs, Jérôme Garcin

« Sa prose délicate, au grain océanique et nostalgique, agit comme un activateur de mémoire. »

Causeur, Thomas Morales

« Sa lecture fait envie. Elle invite, sans masque, à ficher le camp, à suivre Franck Maubert dans ses vagabondages à la fois géographiques et culturels. »

Le Journal du Dimanche, Bernard Pivot

« À chaque étape, l’écrivain tente, avec les mots, de saisir la mer, toujours identique et pourtant méconnaissable en chaque rivage. »

Madame Figaro, Isabelle Potel

« Ode aux vertus de l’altérité, de la nature et de l’amitié qui soulève l’enthousiasme. »

Ouest-France, Jean-Michel Djian

« On est bien dans ce livre. Si bien qu’on ne voudrait pas le quitter. »

 Le Courrier picard, Philippe Lacoche

« Suivons Franck Maubert de la mer du Nord aux rives de l’Ouest de la France. Chapelet de ressacs, herbier de beautés. »

Le Parisien, Pierre Vavasseur

« Des rencontres et des émotions que Franck Maubert restitue avec autant de justesse que de pudeur. »

Sud-Ouest, Alexandre Fillon

« Poésie, récit de rencontres et précision érudite. »

Air France Madame

« L’art et la manière qu’ont les horizons marins de nous aider à supporter aussi bien le bonheur que le chagrin. »

Atlantico, Annick Geille

« Superbe balade littorale. »

Le Figaro, Thierry Clermont

« Ce beau récit mélancolique instruit et envoûte. »

Le Pèlerin

« Précieuses petites épiphanies iodées. »

L’Express, Jerôme Dupuis

« Une mélancolie au goût de sel. » 

Lire, Louis-Henri de La Rochefoucault
I
France Inter

« Le Masque et la plume », Jérôme Garcin