Les héroïnes du plaisir

Splendeurs et décadence de vingt demi-mondaines du XIXème siècle

Judith Spinoza

Raphaël Turcat

Elles sont jeunes, belles, étranges, charmantes, charmeuses et scandaleuses. Elles lorgnent les têtes couronnées, les personnalités en vues, les artistes en vogue, les hommes plein aux as. On les appelle les « demi-mondaines » et elles traversent le XIXe siècle comme leur destin : à la vitesse de la lumière, souvent tragiquement. Mais bien plus que de banales hétaïres, ces « grandes horizontales », ces « lionnes », font souffler un vent de modernité sur une époque où les cartes sociales se redistribuent au rythme de la révolution industrielle, de la transformation de Paris et des divers changements de régimes. Libres et impétueuses, modestes de naissance et cependant amitieuses de caractère, elles imposeront leur place dans une société figée et pèseront sur la condition de la femme. Liane de Pougy, Valtesse de La Bigne, Mata Hari, La Païva, Cora Pearl, Virginia de Castiglione, la Belle Otero, Lola Montès, Céleste Mogador… Voici la vie des premières influenceuses de l’époque moderne.

Éditions Flammarion